Tel: 06 81 49 33 89

AB CHAUFFAGE CONFORT c'est aussi un Service Après Vente efficace et performant

Rendu obligatoire par le décret du 9 juin 2009, l'entretien annuel permet de réaliser un minimum de 10% d'économie, d'assurer un rendement optimal de la chaudière, de vérifier sa sécurité et d'augmenter la durée de vie du brûleur et de la chaudière.

De même, les conduits de fumée doivent être ramonés périodiquement et maintenus en bon état. » précise l'Article 31.6 (J.O. du 13.09.1978) du règlement sanitaire départemental. L’entretien est de la responsabilité de l’utilisateur.

Entretien chaudière, dépannage

Quel entretien de base mon SAV doit-il effectuer sur les chaudières gaz et fioul ?

  • L'entretien d'une chaudière gaz, dicté par la norme AFNOR NF X 50-010, suppose :
    - la vérification du vase d’expansion et son gonflage si nécessaire
    - le contrôle des équipements de sécurité
    - vérification que la teneur en monoxyde de carbone mesurée est inférieure à 50 ppm.
    - le contrôle du débit de gaz nominal en eau chaude sanitaire et le réglage si nécessaire
    - la vérification et le contrôle de l’étanchéité des circuits gaz et eau de l’appareil
    - le nettoyage du corps de chauffe
    - vérification des joints de raccords
    - le contrôle du débit de gaz ajusté au chauffage et le réglage si nécessaire
    - le nettoyage du brûleur et de la veilleuse
    - la vérification du bon fonctionnement de la pompe
    - pour les chaudières à condensation, nettoyage du syphon d'évacuation des condensats et de l'équipement de neutralisation
    - le contrôle des organes de régulation
    - la vérification de la température de l’eau chaude selon le débit.
  • L'entretien d'une chaudière fioul, dicté par la norme AFNOR NF X 50-011, suppose :
    - la mesure de la teneur en dioxyde de carbone CO2
    - vérification que la teneur en monoxyde de carbone mesurée est inférieure à 50 ppm.
    - en option : le ramonage du conduit de cheminée
    - la détermination de l’indice de noircissement
    - la mesure de la température des fumées
    - le démontage et nettoyage complet du brûleur
    - vérification du réchauffeur fioul
    - vérification et réglages des électrodes
    - le réglage des températures de l’ECS selon le débit
    - le contrôle du niveau de l’eau dans l’installation
    - le relevé du type de gicleur et la mesure de la pression de pulvérisation du gicleur
    - la vérification des dipositifs de sécurité du brûleur.