"/>
Tel: 06 81 49 33 89

Nous étudions et réalisons toute installation de chauffage basée sur les énergies renouvelables:

  • Energie solaire pour la production d'eau chaude (CESI)
  • Energie solaire pour la production combinée d'eau chaude sanitaire et de chauffage (SSC)

Energie Solaire - Chauffage solaire - Eau chaude solaire

De l’eau chaude fournie par le soleil

L’installation solaire la plus simple fournit de l’eau chaude pour la cuisine et la salle de bains. 85% du rayonnement annuel nous parvient entre mars et octobre. En captant ce rayonnement solaire, on réchauffe l’eau sanitaire à 60°C pendant au moins 8 mois par an. De novembre à février, et lorsque le rayonnement est insuffisant, c’est par exemple le chauffage conventionnel qui prend le relais. En moyenne sur une année, on peut ainsi couvrir 70% environ de la totalité des besoins en eau chaude d’un ménage.. Pour un ménage de quatre personnes, il suffit de cinq à six mètres carrés de capteurs plans ou de quatre mètres carrés de capteurs sous vide reliés à un chauffe-eau à accumulation de 400 à 500 litres. Pendant sa durée de vie d’au moins 25 ans, l’installation solaire permet d’économiser environ 60 000 kWh et 25 tonnes d’émissions de CO2. En outre, elle prolonge la durée de vie du chauffage conventionnel, qui n’a plus besoin d’être utilisé en été.

Rendement Chauffe-eau solaire pour Ile de France

Se chauffer avec le soleil

Les installations solaires pour l’eau chaude et le chauffage des locaux chauffent la maison au printemps et en automne et apportent un appoint au chauffage en hiver. Cela permet de réduire les frais de combustible et les émissions polluantes. L’installation solaire est associée à un chaudière et à un accumulateur combiné. Pour une maison individuelle standard de 130 mètres carrés de surface habitable, il faut 10 à 15 mètres carrés de capteurs et un accumulateur solaire de 1500 à 2000 litres. Pendant sa durée de vie d’au moins 25 ans, l’installation solaire produit 120 000 kWh resp. 25-30% des besoins en chaleur et économise ainsi 50 tonnes d’émissions de CO2. Dans une maison isolée de manière optimale, 50% environ des besoins en chaleur sont couverts par le soleil avec une surface de capteurs et unvolume d’accumulation plus importants.On peut même se chauffer presque uniquement au solaire.

Chauffe-eau solaire

Panneaux solaires

des capteurs solaires disposés en toiture ou au sol réchauffent un fluide caloporteur circulant dans des tubes.Le fluide va alors permettre suivant le type d'installation de chauffer l'eau chaude sanitaire et/ou un plancher chauffant et/ou une piscine. Selon la zone, les besoins d'eau chaude sont plus ou moins couverts par les apports solaires, 40 à 60% dans le nord, 60 à 80% dans le sud de la France.

Surface de capteurs nécessaire (taux de couverture 60%) : 1 à1,3 m2 par personne en habitation individuelle avec des capteurs plans. Les capteurs sous vide sont 30 à 40% plus efficaces que les capteurs plans, mais ils ne peuvent pas être intégrés à la toiture, ils ne peuvent être installés qu'en sur-imposition. L'orientation Sud et une inclinaison à 45° par rapport à l'horizontale assure le meilleur rendement sous nos latitudes. Mais même avec des écarts importants (orientation sud-ouest à sud-est, inclinaison de 25 à 70°), une installation solaire reste rentable.

Une inclinaison plus faible est conseillée si les capteurs ne peuvent pas être orientés vers le sud. Des capteurs solaires inclinés à 30° et orientés à 45° sud-ouest présentent encore 95 % de la puissance optimale. Et même en cas d’orientation est ou ouest, il est possible d’espérer encore 85 % si le toit est incliné de 25 à 40°.

Le CESI (Chauffe Eau Solaire Individuel) est un système qui permet de produire son eau chaude avec des capteurs solaires. Le soleil ne pourra pas couvrir la totalité des besoins mais une part assez importante, entre 40 et 80% des besoins annuels, il y a donc nécessité d'une énergie d'appoint qui fournit le complément.
Le fluide caloporteur qui arrive du capteur réchauffe le ballon d'eau chaude par l'intermédiaire d'un échangeur. L'appoint se fait au niveau du ballon soit par une résistance électrique, soit par un deuxième échangeur raccordé à une chaudière.

Chauffe Eau Electrosolaire - CESI

Le SSC (Système Solaire Combiné) est un système qui permet de produire à la fois son eau chaude et de participer au chauffage de la maison
Le fluide caloporteur qui arrive du capteur réchauffe un ballon mixte qui comprend à la fois un stockage d'eau chaude sanitaire et un stockage de volume tampon pour le chauffage.

Chauffe Solaire Combiné pour chauffage et eau chaude sanitaire bi-énergie

La technique solaire est sur le marché depuis presque 40 ans. Les producteurs ont optimisé les systèmes de capteurs et la technologie de contrôle. Un contrôle indépendant basé sur des normes européennes garantit la qualité des installations. Les pouvoirs publics ne soutiennent que les installations ayant passé ce contrôle de qualité.

Non, car il faut tout d'abord savoir que ce sont les rayonnements du soleil qui réchauffent les capteurs et pas la température extérieure. Cela signifie que les capteurs peuvent fonctionner avec une température extérieure de -10°C par exemple. De même, en présence de nuages, le rayonnement diffus permet de faire marcher le chauffe-eau solaire.

Une installation solaire ne demande pratiquement pas d’entretien pendant sa durée de vie. Il faudrait tester le mélange eau-glycol du fluide caloporteur tous les trois à cinq ans. Un remplissage et une aération sont éventuellement nécessaires.

Non. Les capteurs peuvent être montés sur les tuiles avec un support spécial. Cependant, il est plus esthétique de les intégrer dans le toit. Dans ce cas, les capteurs sont montés sur le lattis du toit. La sous couverture reste intacte.

C’est lorsqu’on remplace son chauffage ou son chauffe-eau à accumulation qu’il est le plus rentable de passer à une installation solaire. Investissez intelligemment, c’est le moment idéal pour aménager une installation solaire. Avantage: le dimensionnement du nouveau chauffage peut être revu à la baisse et de plus les nouvelles chaudières ont un rendement dépassant les 100%. Les installations solaires peuvent être combinées avec n’importe quel autre système de chauffage: bois, pompes à chaleur, gaz naturel et mazout. Si vous achetez un chauffage moderne avec installation solaire, vous optez pour un investissement durable pour les 20 à 25 prochaines années.

Une piscine en plein air sans chauffage n’est vraiment bien chaude que durant trois à quatre semaines au coeur de l’été. Chauffer l’eau de sa piscine au mazout, au gaz ou à l’électricité n’est autorisé que dans certaines villes. L’utilisation d’absorbeurs solaires pour piscines représente la solution la plus économique et la plus efficace pour profiter le plus longtemps et le mieux possible de votre piscine durant les mois d’été. En pratique, l’eau des piscines en plein air préchauffées au solaire fait en moyenne quatre à sept degrés de plus que celle de bassins non-chauffés. La surface de capteurs nécessaire correspond plus ou moins à la surface du bassin.